La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Utilisation des produits pour le bois ÉcoSelection

Les produits pour le bois ÉcoSélection peuvent être appliqués sur le bois nu ou sur du bois qui a déjà été traité à l'huile.

Si on désire une finition à l'huile, dans le cas où le bois aurait déjà été recouvert d'un fini de surface comme par exemple du polyuréthane, l'ancien fini devra être complètement enlevé par un ponçage adéquat et par la suite appliquer l'huile ÉcoSélection comme sur du bois nu.

Si on désire utiliser la cire, elle peut être appliquée directement sur un fini plastique ou sur l'huile.

Petit test pour identifier le type de fini appliqué sur le bois :

  • Frotter quelques gouttes d'huile pour le bois ÉcoSelection sur un endroit peu apparent du bois.
  • Si le bois absorbe l'huile, il a un fini à l'huile.
  • Si l'huile forme des gouttellettes en surface, nous avons alors affaire à un fini de surface.

NOTE:
Si le bois a été traité au vernis ou à la laque, vous devez réparer les endroits endommagés avec le même genre de fini. Il s'avère cependant très difficile de rendre les retouches invisibles et souvent, vous devrez faire affaire avec un professionnel et possiblement devoir re-finir la pièce au complet.
Dans le cas du bois traité à l'huile, vous ne faites que les retouches aux endroits concernés, vous essuyez l'excédent d'huile 1/2 heure plus tard, vous polissez légèrement la surface traitée le lendemain et rien n'y paraît plus ! De trois à six jours sont nécessaires, dépendamment de l'humidité et de la température, pour que le film de surface complète sa polymérisation et atteigne une bonne dureté.
 


Préparation de la surface

Pour un fini à l'huile ÉcoSélection
ou à la cire ÉcoSélection : une bonne préparation de la surface est essentielle pour l'obtention d'un beau fini. Plus la surface à traiter sera douce et sans rayure et plus vous serez satisfaits du résultat obtenu. C'est la qualité du ponçage qui fait toute la différence !

Pour un plancher, le ponçage final devrait s'effectuer avec un papier abrasif de grade 120 ou mieux 150. Portez attention aux sableurs de planchers professionnels qui souvent effectuent leur ponçage final avec un papier de grade 100 ou même de 80 dans certains cas, parce que le fini le plus souvent appliqué sur les planchers est un fini de surface comme le polyuréthane qui vient alors camoufler les égratignures de surface en les remplissant.

Pour les meubles, vous pourriez aller jusqu'au grade 320.


Application des produits ÉcoSélection

Huile pour le bois ÉcoSélection

Appliquer à l'aide d'un chiffon, d'un pinceau ou d'un rouleau. Personnellement, nous préférons le chiffon.

Humectez section par section en portant bien attention de bien recouvrir toute la surface et de terminer dans le sens du grain du bois. Les chevauchements de sections s'il y a, ne paraîtront pas.

Pour la 2e et 3e couche, un peu d'huile couvre une plus grande surface. Pour les planchers, nous vous recommandons de travailler sans souliers, avec une veiille paire de chaussettes aux pieds, dont vous pourrez disposer à la fin des travaux.

Après 30 minutes, essuyer avec des chiffons propres et secs toute huile qui n'a pas pénétré dans le bois. Portez attention ! L'étape de l'essuyage est très importante, car si vous n'enlevez pas complètement l'huile qui n'a pas pénétrée, cette huile deviendra collante en séchant et deviendra une attrape poussière.

Nous recommandons l'application de trois couches ou plus.

 

Huile de finition ÉcoSélection

Bien agiter le contenant avant utilisation.

Appliquer comme couche finale à l’aide d’un chiffon, d’un pinceau ou d’une polisseuse.

Après 30 minutes, polir avec des chiffons propres ou une polisseuse et essuyer toute huile qui n’a pas pénétrée.

 

Cire en pâte ÉcoSélection

Si vous désirez nourrir et protéger le bois, appliquez une ou deux couches d'huile pour le bois ÉcoSélection et laisser sécher pendant une semaine avant de cirer.

Appliquer une couche mince
à l’aide d’un chiffon doux.

Après 30 minutes, polir avec un tampon de laine jusqu’à l’obtention du fini désiré.

Il est possible d’appliquer une couche supplémentaire 24 heures plus tard, si l’on désire plus de brillance et de profondeur.


 

Rendement

Huile pour le bois ÉcoSélection

Couvre environ 125 pi² par litre, selon le type de bois et la finesse du ponçage (min. grade 120).

Huile de finition ÉcoSélection

Couvre environ 250 pi² par litre, selon le type de bois et la finesse du ponçage (min. grade 120).


Temps de séchage

L'huile pour le bois ÉcoSélection sèche en 12 heures pour la 1ère couche et 24 heures pour les couches subséquentes, à 20 0 C.

L'huile de finition ÉcoSélection sèche en 24 heures, à 20 0 C.

La cire en pâte ÉcoSélection sèche en 24 heures, à 20 0 C.

De trois à six jours sont nécessaires, dépendamment de l'humidité et de la température, pour que le film de surface complète sa polymérisation et atteigne une bonne dureté. Pendant ce temps, la surface est sensible aux gouttes d'eau et aux traces humides que l'ont peut laisser, en marchant nu-pieds par exemple, et qui ne sont pas essuyées immédiatement. Elles laisseront un cerne et la surface de la goutte séchée sera plus terne au regard.

Si cela se produit, vous pouvez retoucher les endroits concernés à la laine d'acier fine imbibée d'un peu d'huile et après trente minutes, enlever tout excédent d'huile.

La polymérisation complète de l'huile en profondeur peut prendre quelques semaines et c'est à ce moment que le produit offre sa protection maximum.


Précaution

Les chiffons saturés d'huile doivent être déposés immédiatement après utilisation dans un seau d'eau et ce jusqu'au moment d'en disposer. Vous pouvez aussi les étandre un à un à l'air libre et les laisser sécher pendant au moins 24 heures et lorsqu'ils sont bien secs vous pouvez en disposer. (Voir plus bas davantage d'informations sur la combustion spontanée).

Entretien des surfaces traitées avec les produits pour le bois EcoSelection

Un chiffon humide bien essoré est généralement suffisant pour essuyer et entretenir les surfaces traitées à l'huile ou/et à la cire. Si vous devez utiliser du savon, utiliser un savon doux. Plus vous nettoierez les surfaces huilées ou cirées au savon et plus vite vous devrez retraiter la surface avec une nouvelle couche d'huile ou de cire.

Pour un plancher, une couche d'huile peut être rajoutée entre 6 mois et un an après le premier traitement. Pour les meubles, cela peut être fait entre un an et un an et demi. Par la suite, vous pouvez retoucher uniquement les endroits passants sur les planchers. Un léger polissage à la suite de la réparation et plus rien n'y paraîtra.

Pour les endroits traités à la cire, une nouvelle couche de cire peut être ajoutée occasionnellement pour remplacer la cire qui serait disparue par un usage intensif. Nous vous suggérons cependant d'appliquer la cire en couche mince pour éviter l'accumulation, ce qui obligerait à décaper (avec diluant et laine d'acier) pour enlever le surplus.

Si vous entretenez adéquatement vos surfaces huilées et/ou cirées, vous n'aurez plus jamais à poncer à nouveau et à refinir.

 

Qu'est-ce que la combustion spontanée ?

La combustion spontanée est une cause possible d'incendie. Un exemple de combustion spontanée est celui d'une huile siccative, comme l'huile de lin, imprégnant des déchets de coton. L'huile de lin absorbe lentement l'oxygène de l'air et forme une pellicule solide, phénomène causé par une réaction d'oxydation produisant un dégagement de chaleur.

Lorsque l'huile de lin est étalée sur une surface solide comme le bois, la chaleur d'oxydation se dissipe rapidement. Par contre, lorsqu'une même quantité d'huile de lin imprègne des linges de coton entassés les uns sur les autres, la chaleur ne peut se dissiper aussi rapidement et la température du coton augmente. Il s'ensuit une accélération du rythme d'absorption de l'oxygène, ce qui a pour effet d'augmenter encore plus la température. Si rien n'arrête cette réaction en chaîne, la température du coton imbibé peut s'élever graduelleemnt jusqu'à ce qu'il y ait combustion spontanée. Cela peut prendre quelques heures ou même quelques jours.

L'oxydation étant plus rapide à température élevée, la combustion spontanée est plus susceptible de se produire durant la saison chaude ou dans un endtoit chaud d'un bâtiment. Lorsque la substance imprégnée se trouve à proximité d'une source de chaleur, d'un appareil de chauffage par exemple, le risque de combustion spontané est beaucoup plus grand.